Alors, quand j’irai au marché, que mettrai-je dans mon petit panier vert?

Vie utile du bâtiment
Utiliser le meilleur des connaissances actuelles pour viser une durée de vie du bâtiment de 300 ans. Bonne ossature, bon chapeau, bonnes bottes.

Consommation d’énergie:      Traquer les mange-énergie et les mettre à la diète avec:

  • Étanchéité; conserver la chaleur en dedans.
  • Isolation; de l’argent bien investi.
  • Monitorage; surveillance en temps réel et avec historique de la consommation d’énergie et l’effet de nos habitudes.
  • Solaire passif; c’est la moindre des choses.
  • Masse thermique; harmoniser les températures, amortir le son et retarder le feu.
  • Architecture Bio-Climatique; pièces utilitaires au nord, pièces à vivre au sud. Se protéger d’un soleil d’été trop ardent, le laisser pénétrer loin dans la maison à l’hiver. Se protéger du vent.
  • Énergies alternatives; la production d’énergie est dispendieuse et plus rentable en collectivités ou encore multiplier les petites sources, gérer collectivement l’utilisation et la faire voyager sur de courtes distances.

Un environnement sain:

  • Respirer; l’échangeur d’air récupérateur de chaleur bien entretenu avec de gros conduits rigides est une machine merveilleuse en hiver. Il donne de l’air neuf tiède dans les pièces à vivre ou réparti la chaleur dans le bâtiment. Ne pas l’oublier! L’arrêter si l’air est bon et dès qu’on peut ouvrir les fenêtres.
  • Les Polluants; éviter les colles et peintures avec solvant, par exemple colle contact, peinture à l’huile, bois aggloméré, colle à mélamine. Éviter les super plastifiants et adjuvants qui donnent de la souplesse aux plastiques. Exemples: prélarts et vinyles. Éviter les surfaces trop propices à agripper la poussière. Carpette plutôt que moquette. Choisir ses produits nettoyants : non-polluants et sain pour l’environnement. Ignifugation, anti-moisissure, parfums, antimicrobiens; ne pas les acheter pour ne pas les produire. Exemple: le ciment à joint pré-mélangé (antifongiques).

Faire confiance à son nez et à son corps… Prendriez-vous sans crainte une grande bouffée d’air dans tel ou tel pot de peinture? Auriez-vous grand peur de mastiquer ce morceau de pin enduit de cire d’abeille?… Il n’est pas question d’être puriste mais se poser ce genre de questions nous donne confiance en nos sens.

  • Électromagnétisme; Les champs électromagnétiques sont produits par les appareils consommant de l’électricité et par les fils qui les alimentent. Plus l’appareil utilise de fortes doses, plus le champ magnétique est fort. Attention aux champs électriques créés par les interrupteurs bipolaires branchés en boucles! Les écrans cathodiques et les frigos, les accumulateurs, les condensateurs mais pas les acuponcteurs. Le champ électromagnétique diminue rapidement en s’éloignant de sa source. Éviter les longues expositions et se mettre les orteils dans la terre aussi souvent qu’on veut! Et qu’on peut.

Par Étienne Ricard